DE L'EAU POTABLE AU BURKINA
PROJET BILADA

photo bilaya.jpg

2019 : LES DEBUTS

Au début de l’accompagnement du CASH Solidarité en janvier 2019, Bilada venait de lancer, sur le marché burkinabè, un produit avec les caractéristiques suivantes :


● Un flacon de 500 ml pouvant potabiliser jusqu’à 2000 litres d’eau
● Une utilisation facile grâce à un bouchon doseur
● Un mode d’emploi illustré
● Une action de protection longue durée sur l’eau : 72 heures
● 2 utilisations possibles : potabilisation de l’eau et désinfection des légumes.

Après une phase de prospection, Bilada a lancé différentes actions de terrain. Sans être exhaustif sur l’ensemble des réalisations de Bilada, on peut citer des campagnes de dons aux déplacés internes de la région Centre-Nord du Burkina ou encore le développement d’un circuit de distribution dans les villages de la province de Koudougou.
Bilada a signé des conventions avec le Laboratoire National de la Santé Publique burkinabé, qui garantit la qualité de sa production, ainsi que le Ministère de la Santé, dans le but notamment de continuer à sensibiliser les populations à la potabilisation de l’eau.

 

2020 : UNE ANNEE D'OPPORTUNITES POUR BILADA

Face aux conséquences de la pandémie, l’association a su s’adapter et saisir les opportunités qui se sont présentées à elle.


Dans un premier temps, il a été essentiel pour BILADA d’adapter sa production et distribution à la distanciation sociale de rigueur, mais aussi aux mesures mises en place par le gouvernement Burkinabè (couvre-feu, confinement des grandes villes, etc.).


Une fois la structure stabilisée, l’association a su pivoter en créant de nouveaux produits pour répondre à la forte demande en gel hydroalcoolique et solutions de désinfection.


Par la suite, BILADA s’est impliquée auprès des organisations publiques et ONG pour contribuer à la sensibilisation et à la formation des communautés pour faire face à la pandémie.

 

 

 

 

 

 



 

Le bilan est donc globalement très positif pour BILADA :


● Son chiffre d’affaires a été multiplié par deux

● 3 sites de production sont actuellement en activité (Ouagadougou, Koudougou et Tenkodogo)

● De nouveaux partenaires, tels que l’OIF (organisation internationale de la francophonie) et ENABEL (agence de développement belge), soutiennent le déploiement des activités de l’association sur de nouveaux territoires

● Le porteur de projet bénéficie d’un accompagnement poussé dans le cadre du programme d’accélération AFIDBA (programme d’accompagnement des entreprises inclusives) de l’AFD.

Aujourd’hui, BILADA contribue à améliorer la santé des burkinabè à travers la facilitation d’accès à une eau potable et saine. A travers le traitement de plus de 600 000m3 d’eau annuellement et la fourniture de produits de désinfection de 100 centres de santé, ce sont plus de 12 millions de francs CFA en frais médicaux qui ont été économisés par tous les ménages ciblés par l’association.


Les défis que BILADA devra relever cette année seront de continuer à former, animer et développer son marché.